lundi 23 janvier 2012

« Haut les têtes, la mitraille c'est pas de la merde ! »

Le général Lepic (1765-1827)
   C'est par ces mots crus que le colonel-major Louis Lepic harangua ses grenadiers à cheval de la Garde pris sous un déluge de boulets russes lors de la bataille d'Eylau en 1807. Après une première charge victorieuse qui débande l'infanterie russe et les rend maitres d'une batterie ennemie, Lepic et ses hommes se retrouvent isolés au milieu des lignes russes, en pleine tempête de neige.
   Prié de se rendre par un officier russe, il lui répondra en désignant ses hommes : « Regardez ces figures, et dites-moi si elles ont l'air de vouloir se rendre.  »
Commandant une nouvelle charge pour se défaire de l'encerclement, Lepic parviendra à retrouver les lignes françaises et sera nommé Général de Brigade dans la foulée par l'Empereur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire